Comment obtenir une expertise après un incendie ?

Souscrire à une assurance sinistre est obligatoire, mais surtout, c’est très judicieux. En effet, cela permet de se protéger, en quelque sorte, en cas d’incidents. L’assurance s’occupera, en effet, de vous indemniser si vous subissez des sinistres, la valeur des dommages. Une fois que le dommage sera constaté et que l’assurance avertie, vous pourrez obtenir une expertise de l’assurance de la manière suivante.

Obtenir une expertise en assurance

Comment obtenir une expertise après un incendie ? L’obtention d’une expertise en assurance se fait de manière automatique. En effet, il est très difficile de penser qu’une assurance accepte d’indemniser un assuré juste en croyant aveuglément ce qu’il a pu mettre dans sa déclaration. Ainsi, lorsqu’un assuré est victime d’un sinistre et qu’il en fait la déclaration pour prétendre à une indemnisation, l’assurance se doit de fixer un rendez-vous avec l’un de ses experts pour qu’il puisse faire un état des dommages causés et par conséquent, estimer leur valeur et donc, la valeur de l’indemnisation.

Les étapes d’une expertise pour un sinistre en assurance

Pour obtenir une expertise, il y a des étapes par lesquelles passer :

Le rapport des pertes

Avant même que l’expert ne passe pour effectuer son expertise, il arrive que dans certains cas, il demande à l’assuré, victime du sinistre, de mettre en place un état des pertes qui ont été occasionnées par le sinistre en question. Cette étape se fait sur un document précis sur lequel l’assuré devra noter point par point et avec précision les dommages, quelle que soit leur nature, avec le montant de leur remplacement ou de leur répartition. Ce document sera comme une sorte de feuille de route pour l’expert de l’assurance, il lui permettra d’effectuer son travail plus simplement et sans perte de temps, car il n’aura qu’à constater une fois arrivé sur les lieux les dommages et lui évitera, à lui comme à l’assuré, d’oublier un dommage.

Le rendez-vous

Une fois la date prévue pour le rendez-vous avec l’expert arrivée, ce dernier devra faire un certain nombre de choses pour s’assurer que votre déclaration est bien juste et en normes. Il devra donc s’assurer que les caractéristiques de votre bien sont bien justes et concordent avec votre contrat d’assurance. Dans le cas contraire, le contrat d’assurance peut ne pas donner, suite à la totalité de l’indemnisation qu’il faudra vous verser. Cela revient principalement au fait que le montant de l’indemnisation sera diminué, car il y aura une application des primes proportionnelles.

A lire :   Pourquoi utiliser une simulation de rachat de crédit immobilier au Crédit Agricole ?

Une fois cela fait, l’assuré peut présenter à l’expert en assurances, l’ensemble des dommages causés par le sinistre. Ce dernier devra les évaluer et faire une estimation pour calculer la prime d’indemnisation dont l’assuré devrait bénéficier.

Une acceptation ou un désaccord avec l’expertise de l’assurance

Une fois que l’expert a fini son travail, il devrait communiquer, sous peu et généralement à la fin du rendez-vous à l’assuré, le montant exact de l’indemnisation qu’il touchera pour le sinistre. Il demandera donc à l’assuré de signer un accord sur les dommages. À ce moment, deux situations peuvent être possibles :

  • Un accord sur le dommage qui précède une signature et une acceptation de la somme de l’indemnisation ;
  • Un désaccord avec l’expertise qui provoquera des démarches de règlements du désaccord à l’amiable ou en justice, avec la possibilité de faire une contre-expertise.

A lire : Pourquoi choisir une assurance décennale pour auto entrepreneur ?

Préparer la visite de l’expert assurance

Dans une situation utopique, la visite d’expertise de l’assurance devrait se préparer et être anticipée avant même que le sinistre ne survienne. En effet, pour mettre toutes les chances d’avoir une bonne et juste indemnisation pour les dégâts causés par le sinistre, il est toujours utile de tout justifier. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de garder les pièces justificatives de tous les biens pouvant faire l’objet d’une indemnisation. Ainsi, dans le cas où le sinistre survient, le travail de l’expert sera simplifié et fait directement. En présentant à l’expert les pièces justificatives des biens endommagés, ce dernier pourra faire une meilleure estimation des biens et donc de l’indemnisation.

Un expert devra également prendre en photo l’état des dommages après un sinistre pour accompagner le rapport qu’il mettra en place. Cependant, pour compléter ce dernier et pouvoir justifier de l’état des biens endommagés par le sinistre, il est toujours très utile de prendre, par précaution, des clichés des biens avant tout sinistre. En effet, voir l’état des choses est bien plus utile qu’une discussion bien longue à expliquer.